fbpx

    Portrait d’une GOWeuse: Rencontre avec Caroline Peterges, praticienne en Shiatsu équin et ergonome de la selle

    Caroline, 27 ans, est passionnée par les chevaux depuis sa plus tendre enfance. Diplômée d’un bachelier en tourisme, elle travaille quelques années dans le secteur du tourisme avant de revenir finalement à ses premiers amours: les chevaux. C’est alors qu’elle décide de se former dans le milieu équestre en suivant plusieurs formations. Shiatsu équin, bodywork, podologie équine, algothérapie et ergonomie de la selle, pour les mentionner. Après ces formations et un accompagnement chez GOW, Caroline lance enfin le Shiatsu Équin, pour le bien être des chevaux !

    Nous allons découvrir ensemble son parcours de jeune entrepreneure et le rôle qu’a joué l’accompagnement de GOW dans la réalisation de son projet unique.

     

    Bonjour Caroline, peux-tu nous expliquer ton projet et ce qu’est le bien-être équin ? 

    Mon projet a pour but d’aider les cavaliers à optimiser le bien-être de leurs compagnons à 4 sabots. Cet accompagnement passe notamment par des séances de shiatsu équin qui peuvent être couplées à des enveloppements aux algues et également par des séance d’ergonomie de la selle afin de trouver le matériel le plus adapté. Etant donné ma vision globale du cheval, je peux au besoin rediriger le cavalier vers un professionnel d’un autre domaine du bien-être équin. Tout est une histoire de travail d’équipe.

    Comment t’est venue l’idée d’en faire ton métier ?

    J’ai toujours eu comme moteur d’améliorer le bien-être des chevaux. D’abord des miens, étant moi-même propriétaire, puis petit à petit j’ai eu à cœur d’aider les cavaliers qui m’entouraient et qui pouvaient se retrouver noyés dans le flot d’information ainsi que dans les nombreuses méthodes.

    Quels ont été tes plus gros défis pour te lancer ? 

    Mon jeune âge est certainement mon plus gros défi. Il n’est pas toujours facile de se faire une place quand on est jeune et qu’on a peu d’expérience.

    Qu’est-ce que tu aimes le plus dans cette nouvelle vie ?

    Ce projet s’inscrit dans une vision globale du cheval et j’ai la conviction que tout est relié notamment le bien-être du cheval qui est intimement lié à celui de son cavalier. J’aime constater des changements chez le cavalier après une séance sur son cheval. J’ai toujours eu l’esprit d’entreprendre avec un cerveau qui turbine et 100 idées à la journée, il aurait été dommage de ne pas en réaliser quelques unes.  

     

    Pourquoi as-tu décidé de suivre une formation avec GOW et qu’est-ce qu’elle t’a apporté ?

    Le confinement m’a fait cogiter comme beaucoup de personnes, je pense, et je me suis rendue compte que j’allais avoir besoin d’aide pour donner le plus de chances possibles à mon projet. J’ai suivi les sessions WHY et HOW ainsi qu’un accompagnement individuel. L’aventure avec GOW m’a apporté un bon coup de pied aux fesses. Non plus sérieusement, avoir un regard extérieur m’a beaucoup aidée. L’énergie du groupe est très motivante et c’est un plaisir de se voir évoluer ensemble. J’ai gagné en confiance en moi et en mon projet.  

    Pour finir, quel conseil donnerais-tu à un.e jeune entrepreneur.e qui désire se lancer dans l’entrepreneuriat ?

    Je dirais qu’il faut bien s’entourer et apprendre la patience car les graines que l’on sème ne se récoltent pas dans l’immédiat loin de là. Je pense que le développement personnel est également un ingrédient très important. Il faut travailler sur ses croyances limitantes, son rapport à l’argent, etc.

     

    Pour en savoir plus sur le projet et l’activité de Caroline Peterges

     

    Leave a Comment

    *

    code